Questions/Réponses CoVID 19 secteur PA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en ...
Voir le deal

Aller en bas
avatar
Admin
Messages : 42
Date d'inscription : 14/03/2020
Localisation : CHU
Voir le profil de l'utilisateurhttps://medicosoc-covid19-35.forumactif.com

Peut-on soigner un patient COVID 19 positif en EHPAD ? Quels sont les critères d'hospitalisation? Empty Peut-on soigner un patient COVID 19 positif en EHPAD ? Quels sont les critères d'hospitalisation?

Mar 17 Mar - 11:58
Oui

Selon les recommandations du 1603
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/guide-covid-19-phase-epidemique-v15-16032020.pdf

Les critères d'hospitalisation sont les mêmes que ceux d'une grippe : décompensation de pathologies chroniques dépassant les possibilités d'EHPAD ou détresse respiratoire.
avatar
Admin
Messages : 42
Date d'inscription : 14/03/2020
Localisation : CHU
Voir le profil de l'utilisateurhttps://medicosoc-covid19-35.forumactif.com

Peut-on soigner un patient COVID 19 positif en EHPAD ? Quels sont les critères d'hospitalisation? Empty Re: Peut-on soigner un patient COVID 19 positif en EHPAD ? Quels sont les critères d'hospitalisation?

Sam 21 Mar - 12:12
Je complète ma réponse:

Il faut distinguer la situation de saturation des capacités d'hospitalisation de la situation où l'on est pas encore en saturation.
En période de non saturation (le 21 mars en région rennaise et dans un très grande partie de la Bretagne c'est le cas)
- les indications d'hospitalisation sont non modifiées par le fait qu'il y ait une épidémie nationale de COVID: que le patient ait une symptomatologie compatible avec un COVID ou pas il faut faire exactement comme d'habitude et hospitaliser les patients qui le requièrent
- dans cette situation le risque est à la perte de chance pour des personnes âgées de ne pas être traité au meilleur endroit possible pour leur pathologie en raison d'un "non-transfert" systématique.

En période de saturation du système il se pourrait que l'on soit amener à prendre des décisions complexes de laisser des patients atteints de certains états pathologiques en EHPAD alors qu'en temps normal, ils sont admis à l'hôpital
- l'oxygénothérapie nasale peut être prescrite en urgence par tout médecin (et non nécessairement par un pneumologue comme c'est le cas quand c'est une prescription chronique). Il paraitrait intéressant d'utiliser des extracteurs / concentrateurs d'oxygène dans la mesure où ils seront disponibles car le stockage de l'oxygène liquide nécessite certaines précautions qui peuvent être difficile à respecter. L'usage de ces dispositifs ne semble pas exposer au risque d'aérosolisation du virus dans l'état actuel des connaissances (l'oxygénothérapie en fort débit qui ne peut se délivrer qu'avec des bouteilles > 9l/min par contre expose à ce risque)
- le problème sera l'adaptation des forces soignantes à cette charge de travail. L'organisation est en train de se discuter et sera rapidement rendu publique.
- les équipes mobiles de soins palliatifs en plus des EMG et du 15 peuvent être d'une grande aide selon les territoires et organisation. Renseignez-vous sur les possibilités d'aide sur votre territoire.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum